Où produit on majoritairement du whisky ?

Publié le : 25 juin 20204 mins de lecture

De nos jours, nombreuses sont les boissons spiritueuses devenues très réputées à l’échelle mondiale, notamment le rhum et le whisky. En France, le whisky, connu de tous, reste la boisson alcoolisée la plus consommée. En effet, il est difficile d’échapper à un coup de gnôle après un bon repas bien copieux pour mieux digérer.

Qu’est-ce que le whisky ?

Le whisky est une eau-de-vie élaborée par distillation de céréales non maltées ou maltées. Les éléments de base pour en fabriquer sont la levure, la céréale (orge, seigle, blé, avoine ou maïs) ainsi que beaucoup d’eau. Après les avoir tous réunis dans une distillerie, les processus de fermentation et de vieillissement peuvent commencer. Ainsi, il est indispensable de le vieillir en fût de chêne au minimum trois ans et avec un degré d’alcool minimum de 40°. Le mot whisky, pour les Écossais, ou whiskey pour le peuple de l’Eire, vient du dialecte celtique : « uisce beatha » (en gaélique irlandais) ou « uisge beatha » (en gaélique écossais), qui signifie « eau-de-vie ». En effet, l’origine de ce breuvage reste toujours sujette à controverses entre ces deux pays. Par ailleurs, il est à noter que le whisky a été exporté ultérieurement vers le nouveau monde, le Canada et les États Unis plus particulièrement, qui sont parmi les pays producteurs de whisky.

Quels sont les différents types de whisky ?

Hors des prémices territoriales, la famille de whisky se divise en quatre grandes catégories. La plus courante est le blended ou blend. C’est le résultat obtenu d’un assemblage de whiskies, d’une ou de plusieurs brûleries : des whiskies de grain pour le volume et avec un whisky de malt pour le goût. Ensuite, le blended malt, communément connu sous le nom de vatted malt ou pure malt, s’agit d’un mélange de whiskies de malt en provenance de diverses distilleries. Quelques grandes marques ont acquis une notoriété considérable grâce à l’élaboration de cette gnôle assez typée, notamment le Johnnie Walker ou Ballantines. Le single malt, produit d’une seule brûlerie, c’est le fruit vedette des distilleries écossaises. Et le whisky de grain ou single grain ou blended grain est réalisé à partir de différentes céréales (seigle, avoine, blé, maïs) et probablement d’orge maltée. N’étant distillé qu’une seule fois, ce type de whisky n’a que très peu de saveur. Le single grain est réservé particulièrement à la fabrication de blends.

Quels sont les pays producteurs de whisky ?

L’Écosse et l’Irlande sont les pays producteurs originels de whisky. Cependant, l’Écosse, jusqu’à aujourd’hui, reste le plus grand producteur de whisky à travers le monde, d’où est né le scotch whisky. Et qu’il s’agisse de single malt ou de blend, on peut aussi les trouver au Japon, 4e producteur mondial de whisky. Les États Unis et le Canada figurent également parmi les pays producteurs de whisky, à savoir les bourbons ou le Tennessee qui sont des produits propres aux Américains. L’Allemagne, l’Irlande, la Suède et la France sont également d’importants producteurs de whisky en Europe. La France se place au premier rang du marché mondial de whisky devant les États Unis.

Sans quel type de verre boire un whisky ?
Les étapes d’élaboration du whisky, de la préparation à la mise en bouteille

Plan du site